Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Psychologie

  • : Alma Oppressa
  •  Alma Oppressa
  • : Blog sur l'opéra
  • Contact

Articles à venir

Recherche

Archives

Il catalogo è questo

2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 02:40
En ce jour de l'an de graçe 2006, j'ouvre solennellement et sobrement ce blog à 2H47 du matin! Bienvenue à mes premiers lecteurs!

Ce blog n'est pas consacré à la critique esthétique de ma seule personne, qui, certes parfaite et dogmatique (oui c'est un zeugme)n'a de sens que dans la discussion: donc papotons! Puisse ce blog s'enrichir des avis et de l'humour de nombreux intervenants (tout avis pompeux et ennuyeux se verra inéluctablement censuré - à commencer par cette parenthèse débile!)

Pour commencer, un peu de recyclage avec quelques posts faits autrefois sur mon forum favori
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Licida - dans Blablabla
commenter cet article

commentaires

licida 24/11/2006 18:53

Bonjour Françoise,
bienvenue! merci pour votre enthousiasme; je ferai volontiers un tour sur votre groupe msn, à une condition: que vous me donniez l'adresse ;-)
N'hésitez pas intervenir si un sujet vous inspire, provinciale ou pas car les snobs ne sont pas admis ici.

Fortané Françoise 20/11/2006 22:04

bonsoir Licida nous aimerions que vous visitiez nos misérables groupes MSN sur la musique baroque et la musique en général. Bravo pour votre blog : superbe !!! Et continuez à nous entretenir d'opéras. Nous provinciaux, n'avons pas la chance de vivre à Paris !!!

Bajazet 21/10/2006 15:30

J'entends dire que ce blog serait hanté !

Pffffff… n'importe quoi !

Licida 03/08/2006 02:33

Merci pour avoir cédé si facilement à mes désirs de vous voir ici cher Baja!

Merci à Circé un peu bourée d'avoir transformé les dragons en volaille et de nous ramener très bientôt des articles encore chauds des flammes de ces animaux qui vivent très bien leurs brulures d'estomac (comme quoi!)

Ah dispetto d'un dindonneau ingrato!

Bajazet 02/08/2006 17:14

Per pietà, ben mio, perdona
Au vers faux que j'ai laissé passer !

Donc, à la place du v. 18, il convient de lire :

Revenez, gais Amours, du fond des océans.