Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Psychologie

  • : Alma Oppressa
  •  Alma Oppressa
  • : Blog sur l'opéra
  • Contact

Articles à venir

Recherche

Archives

Il catalogo è questo

16 août 2006 3 16 /08 /août /2006 20:37

Mon désarroi égale celui de Caroline! 

LA NAISSANCE D'OSIRIS OU LA FÊTE DE PAMILIE de Jean-Philippe RAMEAU.

A paraître le 24 août prochain :

 

 

 [non, non, je n'ai pas trouvé plus petit!]

 

 

Ballet allégorique, sur un livret de Louis de Cahusac (1706 - 1759) - qui en plus d'être librettiste, est encyclopédiste et l'auteur d'un Traité de la danse ancienne et moderne - créé pour la naissance du duc de Berry, futur Louis XVI, représenté à Versailles le 23 août 1754, puis à Fontainebleau le 12 octobre 1754.

 

Le site de La simphonie du Marais (d'ailleurs si vous voulez quelques renseignements sur Hugo Reyne et sa "Simphonie", allez voir , ou encore ) ne nous dit rien encore de ce disque. 

 

Mais voilà ce que l'on nous annonce sur le site d?un célèbre revendeur de produits estampillés culturels :

 

« Hugo Reyne à la tête de la Simphonie du Marais entame une intégrale des opéras de Rameau. La Naissance d'Osiris est le premier opus. Ce disque est aussi la première production du label "Musique à la Chabotterie ". »

 

Avec cela nous voilà bien avancés !? et un certain char s'étant envolé, nous (oui, pour me sentir moins seule, j'implique Licida dans l'affaire!) pauvres ignorants que nous sommes, qui ne connaissons guère de Rameau que Platée, Les Paladins, Les Boréades, Les Indes Galantes et puis voilà! nous ne savons que comprendre, que penser.

Qu'est-ce que c'est que cette Naissance d'Osiris ?? On nous annonce un ballet. Bon. Mais alors pourquoi le mettre en tête d'une intégrale d'opéras ?? Et si c'est chanté, qui chante ?? et quoi ?? et comment ?? et on ne voit rien d'une distribution sur la pochette (peut-être provisoire d'ailleurs). Faut-il se réjouir de cette intégrale ? Battre tambour et préparer les festivités ?? Enfin, en un mot, éclairez-nous !?  

 

C.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caroline - dans Disques et lives
commenter cet article

commentaires

DavidLeMarrec 03/10/2006 09:18

J'imagine que ce doit être plus satisfaisant que l'enregistrement Naxos, légèrement indolent (et quelques pains dans la délicieuse Ouverture). Il n'empêche que c'est déjà vraiment très bien, avec des bois qui à défaut de jouer toujours juste disposent véritablement d'une très belle couleur.

Alors, avec Reyne, je devine qu'on peut y aller les yeux fermés, surtout qu'il a l'habitude de ce genre de fêtes sans action.

Caroline 02/10/2006 09:25

Oups!...

C.

Bajazet 01/10/2006 22:34

Ça y est : acheté chez Gibert, écouté dans le train.

Livret inconsistant en 3 parties : 1) Pamilie et les bergers se réjouissent de leur bonheur; 2) tonnerre, Jupiter descend, annonce la naissance d'Osiris (alias le futur Louis XVI) sur l'enfance duquel Pamilie doit veiller ; 3) Pamilie et les bergers chantent la paix et l'amûûûûr. (Au fait, le sous-titre, c'est "La Fête Pamilie", sans préposition.)

Est-ce la fête de l'auditeur ?
La musique répand les merveilles en continu : il faut bien du génie pour répandre ces fastes à partir de ce squelette pastoral. Elle vaut à elle seule l'acquisition du disque.

L'interprétation est inégale mais honorable. Dommage que cet enregistrement live nous offre une acoustique d'église, qui certes donne une vague opulence à des voix féminines parfois limitées, mais brouille la lisibilité d'un chœur qui n'est pas de rpemière force (surtout du côté masculin) ?

L'orchestre est satisfaisant, même si un peu plus de souplesse et de poésie ne serait pas de trop, mais pour du Reyne, c'est vraiment bien.
Geslot (haute-contre) fait le berger avec grâce, les deux basses sont honnêtes (Jupiter et le Grand-Prêtre). En Pamilie, Révidat a du corps mais guère de charme, et l'aigu n'est pas ce qu'elle maîtrise le mieux. Enfin, la redoutable ariette de la bergère (coupée à la création à cause de sa difficulté) est certes une splendeur, mais on aurait pu y espérer une chanteuse moins acide que Céline Ricci (qui massacra cet été le rôle de la méchante Arcabonne dans Amadis de Lully, dont elle n'a absolument pas les moyens ni la science).

Bref, à connaître, mais les réserves d'hédonisme et de grâce sont loin d'être épuisées.


Bajazet 22/09/2006 18:57

J'ai failli écouter, parce que j'ai failli acheter, mais je me suis ressaisi car je boycotte la FNAC. C'est intéressant, non ?

CAHUSAC POWER !

Caroline 22/09/2006 08:44

Il y a une bonne critique sur Forumopera:
http://www.forumopera.com/critiques/osiris_reyne060917.html

...quelqu'un a-t-il écouté?

C.