Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Psychologie

  • : Alma Oppressa
  •  Alma Oppressa
  • : Blog sur l'opéra
  • Contact

Articles à venir

Recherche

Archives

Il catalogo è questo

26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 00:05

Comme promis voilà donc, suite au commentaire de Carlupin sur le récital de Liso/Biondi à Lyon, le mystérieux "Cor mio" attribué à Vivaldi par Sarah Mingardo avec le même Biondi en 2001 à Dresde.

Plutôt que de ne poster que cet air, je vous propose également les autres airs de ce récital et en profite pour inaugurer une nouvelle rubrique sobrement intitulée "Miousic only" et qui accueillera à l'avenir des morceaux de musique que je veux partager avec toi, public de lecteurs adorés, sans logorhée de ma part. Mais pourquoi donc me demanderez-vous? vous qui êtes perdus sans ma prose! Eh bien c'est juste que je n'ai pas toujours le temps de rédiger de longs articles et que je ne voudrais pas pour autant vous priver de cette fabuleuse musique (oui je sais: on devrait me construire une statue!). Par contre les commentaires sont plus que bienvenus!

 

Vivaldi - L'Atenaide: "Cor mio che prigion sei"

Hasse - Siroe: "Speso tra vaghe rose"

Hasse - Siroe:"Vedeste mai sul prato"

Giacomelli - ? :"In si torbida procella"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Licida - dans Miousic only
commenter cet article

commentaires

licida 17/05/2007 00:52

Merci Clément! Je dois avouer que je ne connais aucun titre d'opéra de Giacommelli...

clément 16/05/2007 21:14

Je crois que In si torbida procella a été amené par Maddalena Pieri - premier Tamerlano de Vivaldi depuis l'Alessandro Severo de Giacomelli.

Carlupin 26/04/2007 20:30

Très bonne initiative cette nouvelle rubrique ! En tout cas merci pour tous ces extraits, ça fait très plaisir de retrouver Sara, mise à rude épreuve, certes, mais beaucoup moins engorgée que d'habitude. Elle m'a donné des frissons dans le "Spesso tra vaghe rose" !

DavidLeMarrec 26/04/2007 00:59

Malgré ta logorrhée, on ne peut pas dire que tu ne manques pas d'r.(Pardon.)