Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Psychologie

  • : Alma Oppressa
  •  Alma Oppressa
  • : Blog sur l'opéra
  • Contact

Articles à venir

Recherche

Archives

Il catalogo è questo

23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 01:28

Partager cet article

Repost 0
Published by Licida - dans Miousic only
commenter cet article

commentaires

Bajazet 24/10/2007 20:34

Edith Mathis fait l'autre sœur, plus pragmatique ^^.
Auger comme elle sont d'ailleurs remarquables dans les récitatifs, et le contraste des timbres est parfait pour les caractères.

(C'est plein de répétitions au début, oui, en hommage à Lully !)

clément 24/10/2007 19:52

et c'est à l'origine Malena Ernman qui devait chanter Ernesto..Je garde peu de souvenir de la version Dorati, je ne me rappelais pas qu'Auger était Flaminia... j'imaginais plutôt Mathis ou autre. je me rappelle d'une belle musique, mais rien qui, dans une écoute distraite, n'ait vraiment accroché mon oreille, comme d'une grande intensité dramatique. Evidemment un contre-mi ou un air de bravoure avec cors obligés sont plus tonitruants et convoquent plus facilement l'attention.Je me rappelle d'une première scène interminable, pleine de répétitions de texte...Cette version là est bien sûr à mille lieu de rendre la poétique XVIIIe, mais juste une sorte de jubilation superficielle propre à ce type d'air. Dommage que la voix ne suive pas. Iride Martinez me semble bien surestimée en Allemagne...

licida 24/10/2007 16:00

Non c'est Patricia Risley qui chante Ernesto.

Petit-Guignol 24/10/2007 15:55

Tro Santafé chante Lisetta ? Je croyais qu\\\'elle faisait le rôle travesti.
Cette version dirigée par Jacobs avait été annoncée un temps comme à paraître en CD, mais du chapeau sortit finalement Les Saisons.

licida 24/10/2007 01:34

Oui j'ai le Grand Guignol assez large, j'en conviens ;)

La version Dorati doit sans doute mieux mettre en valeur cette délicatesse poétique, parce que dans la version Jacobs (et bien sur la mise en scene y a sa part de responsabilité) on a surtout l'impression d'une oeuvre qui n'est représentable que sauvée par les gags.

Pour l'Armida, je n'osais pas le dire de peur de passer pour un casseur de Haydn :o)

Et sinon cette vidéo me plait bien parce que c'est le genre de chorépgraphie "r'n'b" que j'adore pratiquer chez moi sur ces airs très dansants. Mais je n'ai pas le T-Shirt superman.

Bon et enfin la blondinette c'est Silvia Tro Santafé et la brune plantureuse Iride Martinez, l'une des deux en tout cas a vraiment le physique de sa voix :D