Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Psychologie

  • : Alma Oppressa
  •  Alma Oppressa
  • : Blog sur l'opéra
  • Contact

Articles à venir

Recherche

Archives

Il catalogo è questo

2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 18:55

[Et aussi :

 

Sur Mezzo mardi 6 à 20h30 : Albert Herring de Britten (Opéra-comique 2009)…

 

Détails pour Beaune : Festival de Beaune  …]

 

 

 

__________________________________

 

 

Semaine du 3 au 9 juillet :

 

                                                                                                               

 

TELEVISION :

 

 

            ¤¤  Don Giovanni de Mozart (Aix, en direct) : lundi 5 à 21h25  (ARTE)

                        L. Langrée / D. Tcherniakov – B. Skovhus; K. Ketelsen; M. Petersen; K. Opolais…

 

 

  

RADIO :

 

 

            ¤¤  Thamos, roi d’Egypte de Mozart (+ symphonie n° 31 +…) (Beaune, en direct) : samedi 3 à 21h  (FM)

                               J. Rhorer -  …

 

 

           ¤¤  Plage d’opéra: Cosi’ fan tutte de Mozart (Salzbourg, 1982) : dimanche 4 à 14h30  (FM) 

                        Muti – Fiordiligi: Margaret Marshall ; Dorabella: Agnès Baltsa ; Guglielmo: James Morris ; Ferrando: Francisco Araiza ; Despina: Kathleen Battle ; Don Alfonso: José van Dam

 

 

            ¤¤  Récital « Chants de folie et de lune » de Lawrence Zazzo (Beaune, en direct) : dimanche 4 à 21h  (FM)

 

 

            ¤¤  Grandes figures : Le Palais Garnier : de lundi à vendredi à 16h  (FM)

 

 

            ¤¤  Concert du Festival Bach de Leipzig (juin 2010) : lundi 5 à 20h  (FM)

                        GC Biller – Programme Bach, Schumann, Brahms

 

 

            ¤¤  Don Giovanni de Mozart (Aix, en direct) : lundi 5 à 21h25  (Radio classique)

                        L. Langrée / D. Tcherniakov – B. Skovhus; K. Ketelsen; M. Petersen; K. Opolais…

 

 

            ¤¤  Alceste de Gluck (Aix, en direct) : mardi 6 à 22h  (Radio classique)

                        I. Bolton – V. Gens ; J. Kaiser…

 

 

            ¤¤  Concert avec Anna Aglatova (Colmar, en direct) : mercredi 7 à 21h  (FM)

                        Spivakov – Programme Rimski-Korsakov, Chausson (Poème de l’amour et de la mer), Ravel

 

 

            ¤¤  Concert du Festival de musique ancienne de Rougemont (mai 2009) : jeudi 8 à 9h05  (FM)

                        Arianna Savall

 

 

            ¤¤  Tout arrive: Festival d’Aix-en-Provence, avec B. Foccroulle (en direct) : jeudi 8 à 12h50  (France culture)

 

 

            ¤¤  Tout arrive: Festival d’Aix-en-Provence, avec L. Langrée (en direct) : vendredi 9 à 12h02  (France culture)

 

 

            ¤¤  Les vendredis de la musique : Tétralogie : Siegfried : vendredi 9 à 15h  (France culture)

Partager cet article

Repost 0
Published by Caroline - dans Radio & Tv
commenter cet article

commentaires

Caroline 19/07/2010 08:54



Vous avez des intentions, mais vous ne savez pas lesquelles. Vous préparez une mise en scène, mais vous n’y voyez aucun
rapport avec l’œuvre qu’on vous a demandé de monter. Ne paniquez pas ! Je peux quelque chose pour vous. N’hésitez pas à me contacter et profitez des promos de l’été. De plus, en passant par
le LiciBlog, vous bénéficierez du tarif privilège !




Licida 18/07/2010 21:57



Ben tu sais que raconté comme cela, ça ferait presque envie? 



Caroline 18/07/2010 19:02



Ni le livret de da Ponte, ni la musique de Mozart (hachée) ne semblent intéresser Tcherniakov. Il en fait autre chose. Ce qui est chanté n’a à peu près plus rien à voir avec la situation, non
seulement dans le détail de cette situation, mais aussi dans l’esprit. Le problème est là. Personnellement je trouve Don Giovanni très riche, plein de pistes
passionnantes ; on pourrait faire x productions différentes en prenant une option, un point de vue et en déroulant la ficelle. Mais ce n’est pas ce qui a intéressé ici, pas plus que les
personnages d’ailleurs. Seule la petite Zerline, plus jeune que les autres (fatalement, puisqu’elle est la fille de Donna Anna !), que l’on voit se briser m’a touchée. Pour le reste… En
fait, les années 70 ne me passionnent pas. Pas de chance, puisque Tcherniakov situe son histoire dans ces années 70, l’époque des unions libres, des expériences partagées, de la remise en cause
du couple conventionnel, au sein d’une famille de la grande bourgeoisie qui aurait admis parmi les siens un ersatz de Brando du dernier tango à Paris (voir photo plus haut ; il est
le mari d’Elvira, évidemment). Conseils de famille, enterrement, mariage, on se retrouve en huis-clos autant pour s’aimer que pour se haïr. Dans cette mini-société incestueuse, loin du jeu des
séductions, personne ne trompe personne, puisque les actes de chacun sont connus de tous, mais l’interdit réside désormais dans la sincérité des sentiments. L’amour est libre, donc on l’ignore.
Cependant, une forme d’écoeurement général finit par l’emporter. Alors, d’un commun accord, on se débarrasse de celui qu’on a utilisé depuis le début, d’un Don Giovanni devenu tellement accro à
la bouteille qu’il ne voit rien venir, hors du coup depuis longtemps, depuis toujours sans doute, trop différent des autres membres de la famille. Bof.




Caroline 09/07/2010 09:01



Quelqu'un a-t-il écouté Alceste?... je n'ai pas eu le courage d'attendre la diffusion.


 



Caroline 06/07/2010 12:23



Ben justement, je n'ai pas dépassé le Là ci darem :-/ et il faut que je me prépare psychologiquement pour tenter d'en voir davantage.